[Et si on testait] la coupe menstruelle…

Article à destination de Madame ou Mademoiselle. Monsieur, cet article est susceptible de heurter votre sensibilité, lisez plutôt sur l’article « Pizza chèvre et roquette ».

C’est l’article glamour du blog, et en même temps, il faut lever un peu les tabous pour faire avancer les choses.

Tu as peut-être déjà entendu parler de la coupe menstruelle ou la « cup » pour les intimes mais tu n’as jamais franchi le pas. Ou peut-être que tu n’as pas encore idée de ce que c’est. Cet article est fait pour toi !

La Cup, qu’est-ce que c’est ?

220px-Coupe-menstruelle

C’est ce truc là en photo. Il en existe également des colorées.

A quoi ça sert ?

A la même chose qu’un tampon ou une serviette pendant les règles.

A savoir, collecter le sang écoulé pendant la journée ou la nuit (plutôt que de l’absorber).

Comment ça marche concrètement ?

Une image accompagne souvent l’achat et si tu as un doute sur comment l’insérer correctement tu trouveras tout ce qu’il te faut sur internet, ainsi que des témoignages.

Pourquoi avoir voulu tester la Cup ?

Pour pouvoir dire Adieu aux tampons et serviettes pleins de produits chimiques, qui coûtent un bras. Parce que j’en avais entendu parler en bien.

Quel est son prix ?

Il varie. Environ 12€ pour la Fleurcup.

Où la trouver ?

Sur internet, en grandes surfaces, dans certaines pharmacies.

Ses avantages :

  • Écologique : fini les tampons et serviettes pleins de produits chimiques. Plus d’emballages plastiques à jeter après chaque utilisation. Réutilisable.
  • Économique et durable (12€ pour l’achat mais à une très longue durée de vie : 10 ans selon certains fabricants)
  • Pratique : il faut la vider 2 à 3 fois par jour. Au lever, (à midi) et avant de se coucher par exemple. On risque moins de tomber à court qu’avec des tampons ou serviettes.
  • Confortable : on ne la sent pas. Aucun problème pour faire du sport.
  • Propre et facile à nettoyer. Il semblerait qu’elle soit idéale pour les femmes sujettes aux mycoses, à l’eczéma ou aux allergies, aux peaux sensibles.
  • Discret : c’est plus discret finalement que de sortir du sac une serviette ou un tampon avant d’aller aux toilettes.

Ses inconvénients :

  • Il faut anticiper, mais comme pour tout. On prend vite le pli.
  • Il faut prendre le coup de main au début pour bien l’insérer et la placer, puis la retirer.

C’est tout !

Divers :

Il existe différentes tailles (selon votre âge, si le flux est conséquent ou non, si vous avez vécu un ou plusieurs accouchements).

Testée et approuvée

N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s