[Whatelse] En route vers le minimalisme / le zéro déchet : où donner, où vendre ?

Lorsqu’on démarre une démarche minimaliste, on commence généralement par l’aspect le plus visible : le matériel.

On trie et on donne, on vend ou on jette selon l’état des objets en question…

Si tu poursuis cette démarche, tu le sais sans aucun doute, elle ne vise pas à faire de la place en se débarrassant de vieux objets pour s’enrichir et ensuite consommer du neuf. L’idée du zéro-déchet et du minimalisme (pour moi cela va un peu de pair), c’est de posséder peu mais de beaux objets, de qualité. Cela passe aussi par l’achat d’objets d’occasion, et pour les plus bricoleurs, la restauration d’objets abîmés ou anciens afin de leur donner une seconde vie.

Ne posséder que de beaux objets de qualité, ça ne se fait pas du jour au lendemain et du tri s’impose. Jeter est une option, mais si les objets sont encore en bon état mieux vaut en faire profiter autrui.

Pas toujours facile de s’y retrouver et de savoir où donner et où vendre !

La première chose à faire (et la plus simple) est d’en parler autour de soi. Collègues, famille, amis seront peut-être ravis de récupérer voire de racheter une jolie robe, un livre ou un objet de déco !

Si ce n’est pas le cas, pas de panique !

Voici quelques astuces :

Où donner ?

  • Ne pas hésiter à passer un coup de fil ou se déplacer en Mairie pour connaître le nom des associations locales qui acceptent les dons d’objets d’occasion.

Des livres :

  • Ce site répertorie selon ton code postal les organismes les plus proches qui reprennent les livres d’occasion. Il peut s’agir de bibliothèques (toutes ne reprennent pas), d’associations, de ressourceries, etc.
  • Recyclivre.com fonctionne sur le même principe.
  • Des associations telles que Le Secours Populaire, Le Secours Catholique, Les Orphelins apprentis d’Auteuil ou encore Adiflor acceptent les dons de livres.
  • Des cabanes à livres se construisent dans de nombreuses villes. Il y en a peut-être une près de chez toi !
  • Renseigne-toi auprès de l’école primaire de ta commune, elle est susceptible de récupérer quelques livres éducatifs ou livres d’enfants pour étoffer sa bibliothèque.

Des magazines/revues :

  • Les dentistes/kiné/médecins… sont souvent contents de pouvoir varier les magazines mis à disposition dans la salle d’attente de leur cabinet.

Du textile :

  • Emmaus accepte les dons de textiles en bon état.
  • D’autres associations telles que La Croix rouge ou le secours populaire reprennent également les textiles.
  • Les Relais présents un peu partout en ville reprennent généralement les vêtements, le linge et les chaussures non souillés.
  • Pourquoi ne pas organiser un vide dressing chez vous avec des ami(e)s ? C’est l’occasion de faire un peu de place ou de faire du troc !

Des vêtements chauds et des produits d’hygiène :

  • Certaines associations organisent des collectes de vêtements chauds et produits d’hygiène neufs ou échantillons pour les sans-abris. C’est le cas notamment d’actionsfroid.org.

Des jouets : 

  • Les hôpitaux peuvent parfois accepter des jouets non souillés. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’hôpital le plus proche de chez vous.
  • Certaines ludothèques reprennent également des jouets.

Des lunettes de vue/de soleil ou appareils de correction auditive :

  • Lunettes sans frontière est une association qui récupère les lunettes de vue ou de soleil en bon état ainsi que des appareils de correction auditive.

Des piles usagées :

  • La loi en France oblige les enseignes de grandes distributions à mettre à disposition des bacs de collecte. Ils sont souvent situés à l’entrée ou à la sortie des grandes surfaces. Pensez-y lors de vos prochaines courses.

Des stylos usagés :

  • Terracycle.fr, rendez-vous sur le site pour plus d’informations.

Les objets volumineux :

  • Si vous n’avez pas trouvé preneur, la collecte des encombrants ou le dépôt en déchetterie sont une solution pour se débarrasser d’objets volumineux.

Des objets divers :

  • Les associations : Emmaus, La Croix Rouge, Le Secours Populaire… et les ressourceries.
  • Le site web Donnons.org répertorie des annonces d’objets à donner. Même chose pour le site Recupe et jedonnetoutLeBonCoin est généralement connu pour la vente d’objets mais sache que rien ne t’empêche de déposer des annonces pour donner des objets d’occasion. Ça m’arrive de temps à autres et ça part assez vite ! Consoglobe propose notamment des annonces de dons, d’échanges et même de location d’objets divers.
  • Les réseaux sociaux : Facebook vous permet notamment de créer un album photos d’objets à donner. Vous pourrez même certainement y trouver groupes de dons d’objets d’occasion dans votre région.
  • Les cartons « Servez-vous » : C’est mon système D dans les cas où j’ai épuisé les autres possibilités locales. Je dépose en bas de chez moi un carton d’objets d’occasion dont je n’ai plus l’utilité pour en faire bénéficier les voisins et passants. J’écris simplement dessus « Servez-vous ! » et il part très vite.

Où vendre ?

Si vous souhaitez vendre des objets d’occasion, renseignez-vous sur les prix du marché afin qu’ils partent vite et ne vendez que ce qui est en bon état.

Des livres :

  • Momox et Gilbert Joseph proposent tous deux de racheter des livres d’occasion. Momox reprend également les CD, DVD et jeux vidéos. Pour avoir personnellement testé Momox, cela fonctionne bien (livres francophones mais pas que ! ) et de nombreuses références sont reprises. Néanmoins, ne comptez pas devenir riche en l’utilisant, le but est de faire de la place, pas de devenir millionnaire. Les prix sont très aléatoires d’un ouvrage à l’autre (parfois quelques centimes à plusieurs dizaines d’euros le livre). Les livres/CD/DVD doivent être en bon état. Si ce n’est pas le cas, il se peut que Momox refuse la vente d’un des ouvrages. Il suffit de vendre pour 10€ minimum pour ne pas avoir à payer de frais d’envois. Gilbert Joseph, c’est le même principe, je trouve néanmoins qu’il y a nettement moins de références reprises par le site. A comparer selon vos ouvrages !
  • Leboncoin : vous pourrez y déposer des annonces de ventes de livres d’occasion.
  • Les braderies sont également l’occasion de vendre des livres.

Des vêtements et accessoires :

  • Vinted est un site qui vous permet de déposer des annonces pour vendre des vêtements et accessoires. Videdressing propose le même type de service. Je n’ai cependant jamais utilisé le site. Percentil propose de vendre des vêtements de femmes et enfants et sacs à main. Il y a une liste des marques acceptées par le site.
  • Les braderies sont également une bonne idée pour vendre vos vêtements (ceux que vous ne portez plus, ceux qui ne sont plus à votre taille ou qui ne vont plus à vos enfants, etc.)

Des bijoux :

  • Certaines boutiques ou joailleries rachètent l’or et l’argent.

Des smartphones : 

  • Certains sites internet spécialisés proposent le rachat de smartphones : comme vendremonmobile.com (site non testé par mes soins)

Des objets divers :

  • Pensez aussi aux réseaux sociaux ! Il est tout à fait possible de créer un album photos sur Facebook d’objets à vendre. Il existe également de nombreux groupes de ventes/dons/échanges.
  • Les braderies et brocantes sont l’occasion de vendre tout un tas d’objets d’occasion.
  • Ebay et Priceminister entre autres permettent notamment de vendre des objets divers.

Si vous avez des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires, je les ajouterais au fur et à mesure. 

Par ailleurs, si vous avez des interrogations, je me ferais un plaisir de vous renseigner.

Afin de ne pas faire un article trop long, je consacrerai prochainement un article dédié au recyclage d’objets d’occasion (dans lequel je reprendrai notamment quelques exemples cités plus haut) et un autre au troc et à la location d’objets d’occasion ou de services entre particuliers.

Publicités

8 réflexions sur “[Whatelse] En route vers le minimalisme / le zéro déchet : où donner, où vendre ?

  1. Anne dit :

    Salut
    Vendre via une annonce de vide grenier/videdressing sur sharevoisins.fr C’est ce que j’ai fait il y a qq temps et j’ai eu une visiteuse !
    Et qq échanges aussi (dons, prêt…).

    J'aime

    • Charlotte dit :

      Bonjour Anne, le site sharevoisins n’est pas plutôt conçu pour le prêt ou l’échange de services ? Si c’est le cas, j’en parlerais volontiers dans mon prochain article sur la location et les échanges d’objets ou services. Merci en tout cas.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s