[Whatelse?] Et si on se fixait des objectifs ! Etape 4 : janvier à avril 2017

Je vais t’exposer ici les défis que je me suis fixée.

Ces objectifs sont multiples (économiques, minimalistes, écologiques et parfois alimentaires…)

Le tout dans le but de vivre mieux.

L’évolution de notre démarche : Etape 1 Etape 2Etape 3

Voici l’étape n°4 : de janvier à avril 2017

Ce début d’année 2017 a été riche en projets. C’est notamment la préparation d’un changement de vie dans une nouvelle région qui se profile.

  • Minimalisme

Pour continuer nos efforts en termes de minimalisme, j’ai lu la méthode KonMari. Je l’ai surtout appliquée aux vêtements (sauf ceux sur cintres) et aux livres.

J’ai également lu le livre de D. Loreau : l’art de la simplicité qui traite du minimalisme sous son aspect matériel, mental et physique.

J’ai fait pas mal de tri, donné du linge, des chaussures et des objets divers. J’ai également mis à disposition des cartons d’objets à donner accompagnés d’une écriteau « SERVEZ-VOUS » en bas de chez moi.

Ça correspondait à la période précédant le déménagement, un tri s’imposait de toute façon.

J’ai décidé d’avoir une routine beauté plus minimaliste et de laisser ma peau respirer (moins de maquillage, et surtout, pas tous les jours. Une huile végétale pour nourrir ma peau et parfois un peu d’hydrolat le soir).

  • Zéro déchet / écologie

Je me suis mise à la couture de sacs à vrac. Voici un exemple d’un petit pochon fabriqué en ce début d’année.

20170219_134343-1[1].jpg

– Ayant mes samedis matin libres, j’ai pu faire une partie des courses au marché. Avec mes sacs à vrac, bien entendu.

– J’ai acheté une brosse à cheveux en bois d’olivier (durable).

brosse-a-picots-bois-en-olivier

– Je me suis attelée à la préparation du cadeau maison de la fête des mères (je n’en dis pas plus, je sais qu’elle me lit) et de celles des pères (avec le déménagement j’ai dû prendre un peu d’avance).

– Mes relevés de compte sont enfin en version numérique. La déclaration des revenus l’était déjà. Il était temps !

Lire la suite

Publicités

[Et si on fabriquait] des lingettes nettoyantes/désinfectantes lavables.

Et si on fabriquait des lingettes nettoyantes/désinfectantes lavables !

Aujourd’hui, je te propose une recette siiiiiiiiiiiiimmmplisssiiiimmme !

Sans aucun doute la plus simplissime du blog depuis sa création.

Temps de préparation : 2 minutes.

Pour cela il te faut :

1 ingrédient 

  • Du vinaigre blanc alimentaire

2 ustensiles

  • Un bocal
  • Des bandes de tissus en coton, des lingettes en microfibres ou des lavettes 100 %  coton en crochet (ou encore un mélange de tissus et lavette 100 %  coton comme sur la photo)

Mets tes bandes de tissus, tes lingettes microfibres ou lavettes dans ton bocal. Remplis-le de vinaigre. Elles vont s’imbiber. Et c’est tout !

Dès que tu les auras utilisées, tu les passes en machine et les remets dans le bocal.

Je les utilise entre autres pour nettoyer la poubelle d’intérieur, la lunette des toilettes, l’intérieur du frigo… Il est tout a fait possible de l’utiliser pour désinfecter les jouets d’enfant (mieux vaut ajouter dans ce cas un peu d’eau pour diluer le vinaigre).

Testées et approuvées ❤

[Whatelse?] Et si on votait 365 jours par an…

En ce jour d’élections présidentielles, je te pose la question : et si tu pouvais voter 365 jours par an… que ferais-tu ? Si 365 jours par an, on te demandait ton avis…

Je t’apporte un scoop : c’est possible et c’est en fait le cas !

 

Bien sûr que je te recommande de te déplacer aux urnes ce dimanche, là n’est pas la question. Mais pourquoi porter tous ses espoirs sur un seul homme ou une seule femme ? Ça paraît dingue, non ? Si « notre » candidat est élu, on est content… et après ? Si c’est un autre qui est choisi ? On est déçu ! La plupart des gens (sauf ce qui n’y apportent aucun intérêt) porte tous leurs espoirs sur un homme/une femme ou un programme. Et pourtant… Cet homme ou cette femme ne changera pas beaucoup leur vie ou la façon dont ils la vivent.

Chaque jour, tu peux être acteur de ta vie et ne pas compter sur une personne pour prendre des décisions à ta place. 

Comment ?

En décidant de consommer ou de ne pas consommer. En décidant de soutenir ou de ne pas cautionner.

C’est notre porte-monnaie qui influence les décisions des gros groupes industriels et in fine de nos dirigeants.

Acheter/consommer un produit (quel qu’il soit) lance un message à celui qui le produit « continue de produire, encore et encore… quitte à puiser dans les ressources de pétrole, quitte à détruire notre environnement, à polluer ou à détruire des forêts ».

Exemple : en acceptant les publicités dans ma boîte aux lettres, j’envoie le message suivant « envoyez m’en d’autres ! j’adore ça ». En acceptant les pailles en plastique à une terrasse de café, en achetant des produits à des géants industriels sans éthique, j’envoie le message « continuez de produire !!! Encore et encore ! J’en ai besoin ». Même chose pour les vêtements ou les jeux fabriqués dans le tiers monde par des enfants… Tes achats ou tes choix n’ont pas aussi peu d’impact que tu pourrais le croire.

Pourtant, il existe des alternatives toutes simples. Et pas nécessairement plus chères si tu décides de consommer autrement, de mieux t’informer, tout en respectant tes valeurs (et pas celles d’un politicien sur lequel tu mises toutes tes attentes… car tu seras forcément déçu).

Je te propose régulièrement un certain nombre d’articles sur des astuces Zéro Déchet / écolo / bio / minimalistes qui peuvent entre autres te rendre acteur de ta vie. Tu les retrouveras en allant dans le sommaire.

Tu peux être acteur de ta vie à ton petit niveau, en décidant de faire davantage attention à ton environnement ou en ne te taisant pas face à un discours haineux ou raciste, en ne riant pas à une blague sexiste, en réduisant ta consommation de produits dérivés du pétrole ou de produits chimiques, en ne cautionnant pas les produits fabriqués dans des conditions déplorables, en décidant de cuisiner et de ne pas acheter de produits industriels contenant des additifs, en t’informant / en lisant, en montrant l’exemple, en achetant local et de saison lorsque c’est possible, en répandant de l’amour et pas de la haine autour de toi, en n’achetant pas de smartphone tous les 2 ans, en ne regardant pas la télé, en bloquant les publicités sur ton ordinateur, en achetant d’occasion… Il y a énormément d’actions possibles en fonction de tes valeurs à faire dans ton quotidien pour le changer.

Lire la suite

[Et si on testait] des astuces qui marchent #4

Aujourd’hui, je te propose 5 nouvelles astuces testées et approuvées.

Les précédentes astuces qui marchent :

Astuces n°1 à 10Astuces n°10 à 15 – Astuces n°15 à 20

Astuce #21 : protéger ses poêles et casseroles

CERCLE CARTON

Pour ceux et celles qui empilent leurs poêles et casseroles pour les ranger : on met parfois un bout d’essuie-tout entre chacune pour éviter de les abîmer et ainsi les garder plus longtemps. Comme tu le sais peut-être, dans une démarche zéro déchet, j’ai décidé de ne plus acheter d’essuie-tout. Il existe cependant une méthode tout aussi efficace et toute simple : découpe dans un carton ou une boîte à chaussures des cercles en te basant sur les dimensions de tes fonds de poêles et casseroles. Et voilà, plus besoin d’essuie-tout pour les conserver plus longtemps !

cartons.jpg

Astuce #22 : avoir des glaçons originaux

raisin-glacon

Mets des grains de raisin au congélateur. Ils te permettront de faire office de glaçons dans ton verre de cocktail, vin blanc ou Champagne sans le diluer.11-recete-glacons-fruits-rouges

Tu peux aussi mettre dans tes bacs à glaçons des fruits rouges et compléter avec de l’eau, ça fera de jolis glaçons dans tes cocktails.

 

Astuce #23 : pour savoir si un avocat est mûr sans le toucher.

le test du pedoncule

Pour savoir si un avocat est mûr, enlève le pédoncule. Si la couleur en dessous est bien verte, il est mûr, s’il est marron, il est trop mûr. L’inconvénient c’est que ça ne fonctionne qu’une seule fois et que s’il est trop mûr c’est déjà trop tard !

Astuce #24 : pour emporter avec soi un savon mouillé

savon
Besoin d’emporter un savon ? Exemple : tu vas à la salle de sport. Après ta douche, le savon est mouillé et tu n’as pas le temps de le laisser sécher et aucune envie de le remettre tel quel dans ton sac.

Glisse-le dans un gant de toilette sec, ainsi tu pourras le ranger dans ton sac et rentrer tranquillement chez toi.

Astuce #25 : [informatique] pour rouvrir une fenêtre que tu aurais accidentellement fermée.

clavier

Ctrl + Maj + T : raccourci clavier qui marche et qui peut-être bien utile.

Astuces approuvées ❤ ❤ ❤

[Whatelse?] Alimentation : réduire/supprimer le sucre raffiné. Par quoi le substituer ?

Il y a un an et demi, je m’interrogeais tout particulièrement sur notre mode de vie, notre alimentation et l’environnement.

Parmi mes objectifs alimentaires, je me suis fixée de réduire voire supprimer le sucre raffiné.

Le sucre blanc en morceaux ou en poudre est raffiné. Il n’est pas du tout intéressant sur le plan nutritionnel. Pire, c’est un poison sur le long terme et qui rend complètement accro. En France, nous en consommons beaucoup trop. Il est responsable entre autres de caries, du diabète et de l’obésité. C’est pourquoi j’ai cherché des alternatives.

Aujourd’hui, je n’achète plus du tout de sucre raffiné. Si jamais j’en consomme, c’est uniquement indirectement (si j’achète quelque chose à emporter ou que je mange en extérieur). Le sucre roux (la cassonnade) n’est pas plus intéressant sur le plan de la santé bien qu’il contienne un tout petit peu de nutriment. Même chose pour la vergeoise et le sucre glace.

Je ne sucre plus à tout bout de champs mais quand je sucre, j’utilise désormais ces alternatives :

  • Le sucre de canne complet. Il contient des nutriments : vitamines, minéraux et acides aminés. Il est donc en ce sens plus intéressant que les sucres raffinés. Je l’utilise essentiellement pour la confection de pâtisseries/desserts ou lorsqu’on offre du café aux invités. Il sucre d’avantage que le sucre raffiné, pense donc à réduire un peu les quantités habituelles.

 

  • Le sirop d’agave. Je n’en ai pas toujours dans mon placard mais quand j’en consomme il me sert parfois à sucrer mes smoothies, mon porridge, etc. C’est un édulcorant naturel.

 

  • Le miel. Je l’utilise essentiellement pour sucrer mes boissons chaudes (thé, tisanes). Je l’achète généralement chez un apiculteur local.

 

  • Le sirop d’érable. Je l’utilise essentiellement pour sucrer mon porridge ou j’en verse éventuellement sur des crêpes/pancakes avec quelques fruits frais. Une fois terminé, je réutilise son pot en verre pour y mettre du vinaigre à la framboise maison ou de l’extrait de vanille.

Il existe d’autres alternatives comme :

  • le sucre de coco (dont l’indice glycémique est faible) : très bon mais pas donné.
  • Le xylitol de bouleau (faible indice glycémique) : je ne l’ai personnellement pas testé.
  • Le sirop de riz : pas testé non plus.

Je déconseille les édulcorants tels que l’aspartame, le stévia, etc.

Voici pourquoi :

1/ Ils entretiennent le goût pour les aliments sucrés.

2/ On a tendance à en consommer plus puisque moins caloriques (comme tous les produits light).

3/ D’après des études scientifiques, il ne ferait pas perdre du poids, au contraire. Peut-être pour les raisons 1 et 2 réunies ?

4/ Ils ne sont pas sans effets néfastes pour la santé. Le stévia, bien que considéré comme plus naturel, ne serait pas pour autant sain. Il aurait été utilisé il y a fort longtemps pour avorter des femmes en Amérique du sud. D’après des études scientifiques menées sur des rats, il serait également la cause de cancers et d’infertilité. Quant à l’aspartame, il serait cancérigène. Vrai ou faux, je n’en sais rien car ce genres d’études fait toujours débats étant donné les enjeux financiers qu’il y a derrière, mais dans le doute, j’aime autant m’abstenir…

Et là je te parle des produits sucrants en eux-mêmes, mais on retrouve du sucre raffiné dans énormément de produits industriels (sucrés ou salés -> oui, même dans certains plats préparés salés), dans les sodas et nectars de fruits, les viennoiseries, pâtisseries, chocolat, etc. Mis bout à bout, on en ingurgite en quantité astronomique !

Mieux vaut donc privilégier les alternatives citées ci-dessus et les aliments de base naturellement sucrés (fruits frais par exemple).

Joyeuses Pâques au passage !

Pour cette fois, si tu as mangé tous les œufs en chocolats, promis, je ferme les yeux 😉

[WHATELSE?] ET SI ON RECYCLAIT SON MARC DE CAFÉ…

Si toi aussi tu as opté pour une cafetière à piston ou une cafetière italienne (ou encore à filtre), tu te retrouves forcément avec du marc de café.

Et si on le recyclait !

Après avoir fait ton café, laisse-le sécher et conserve-le dans un bocal en verre sans le couvercle.

Plusieurs personnes ont semble-t-il rencontré un problème de moisissure du marc. Voici quelques astuces pour que cela ne se produise pas : faire sécher le marc par petites quantités en l’étalant dans une assiette. 1/ l’hiver mettre l’assiette sur un radiateur 2/ l’été mettre l’assiette au soleil 3/ en dernier recours faire sécher dans un plat au four à basse température (privilégie les deux premières options).

20170408_164352-1[1]

Mets en dedans au fur et à mesure.

Une fois bien sec, voici 16 utilisations possibles :

1/ un gommage

Il te suffit d’un peu d’huile végétale et de marc de café. Sous la douche, on mélange les deux et on frotte sur la peau en faisant de petits mouvements circulaires puis on rince. Ça laisse une peau toute douce. Avec un usage régulier, ça aide un peu à lutter contre la cellulite (savais-tu que la plupart des crèmes « anti-cellulite » contiennent de la caféine ?). Et aucun risque pour les canalisations… Au contraire (voir astuce n°2).

– Testé et approuvé –

2/ un entretien pour les canalisations

Le marc de café est bien utile pour entretenir ses canalisations (évier, lavabo, baignoire…). Une cuillère à soupe dans les canalisations puis ensuite de l’eau bien chaude et le tour est joué ! Cela empêche la formation de mauvaises odeurs et les dépôts de graisse/savon.

– Testé et approuvé –

3/ Un engrais pour les plantes d’intérieur ou d’extérieur

La marc de café sert aussi d’engrais. Dispose-le au pied des plantes. Il doit s’utiliser bien sec et avec parcimonie.

– Testé et approuvé –

4/ du compost

Il est tout à fait possible de mettre son marc de café au compost (à condition qu’il soit bien sec).

5/ pour lutter contre les mauvaises odeurs

Tout comme le bicarbonate, le marc de café absorbe les mauvaises odeurs. Tu peux donc disposer une coupelle de marc de café dans ton frigo par exemple.

– Testé et approuvé –

Lire la suite

[Et si on lisait] L’art de la simplicité.

Et si on lisait « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau !

art de la simplicit

Aujourd’hui, je te parle brièvement d’un livre qui traite du minimalisme.

J’avais un peu peur qu’il fasse doublon avec La Magie du rangement de Marie Kondo que j’ai lu récemment, mais pas du tout.

Marie Kondo aborde le minimalisme sous son aspect matériel.

Dominique Loreau traite des différentes formes du minimalisme : matériel mais aussi du corps et de l’esprit (mental). Et c’est en cela que je trouve son livre bien plus complet.

Le sujet est vaste et Dominique Loreau apporte des astuces, des conseils à ceux qui souhaitent simplifier leur vie pour l’enrichir.

Comme beaucoup de livres du genre, il faut savoir faire le tri dans les conseils donnés et garder ce qui nous intéresse. Certains exemples ne sont pas adaptés à mon mode de vie. Exemple : l’eau de javel comme produit d’entretien = très peu pour moi. Néanmoins, l’idée générale du livre est excellente. C’est un ouvrage plein de bon sens.

Je ne t’en dis pas beaucoup plus pour que tu puisses le découvrir par toi-même.

Si tu souhaites toi aussi le lire (sans pour autant l’acheter), voici deux options :

  1. l’emprunter à la bibliothèque.
  2. t’inscrire sur la page Facebook « Livres en roue libre« . Tu pourras ensuite te rendre sur le post ICI et mettre un commentaire pour demander à le recevoir. La personne qui détient le livre à ce moment là (moi à ce jour) pourra te l’envoyer, après avoir reçu ton adresse postale par message privé. Tu n’auras ensuite qu’à payer les frais de port pour l’envoyer au suivant. Un grand merci au passage à Corinne M. pour avoir mis à disposition son livre sur la page.

16/20

[Et si on cuisinait] une tarte épinards – chèvre

Aujourd’hui, je te propose une petite recette de saison : une tarte épinards – chèvre.

20170410_191018[1]

Pour cela il te faut :

9 ingrédients 

Pour la garniture

  • 500g d’épinards frais minimum (ça réduit beaucoup à la cuisson)
  • Un demi oignon
  • Une bûche de chèvre
  • Une cuillère à soupe de crème fraîche
  • sel, poivre

Pour la pâte brisée

  • 150g de farine 
  • 75g de beurre (+ de quoi beurrer le fond du moule)
  • 50g d’eau
  • 1/2 cuillère à café de sel

5 ustensiles 

  • Un moule à tarte
  • Un cuiseur vapeur (si tu prends des épinards frais)
  • Un rouleau à pâtisserie
  • Un robot pour réaliser ta pâte (facultatif)
  • Un four

ETAPE 1

Commence par préparer ta pâte brisée en mettant dans ton robot 150g de farine, 75g de beurre coupé en morceaux, le sel et l’eau. Si tu n’as pas de robot, tu peux faire le mélange dans un saladier et pétrir à la main.

Lire la suite

[ET SI ON TESTAIT] MES COUPS DE CŒUR #2

Et si je te partageais 4 de mes coups de cœur !

Tu peux retrouver mes précédents coups de cœur ici : #1

#1 Le thé vert bio Destination Premium Abricot-Amande

thé

Il faut dire que je ne suis pas une puriste en matière de thé. J’en bois depuis peu et je l’aime donc bien aromatisé.

Celui-ci me plaît beaucoup. Il y a plein de saveurs aussi alléchantes les unes que les autres. Tu devrais pouvoir y trouver ton bonheur. Le thé à l’intérieur du sachet est en vrac.

#2 Le film L’Odyssée, avec entre autres Lambert Wilson et Audrey Tautou

L-odyssee-des-Cousteau_article_landscape_pm_v8.jpg

Un très beau film sur une partie de la vie du commandant Cousteau. Il donne à réfléchir. Je n’étais au départ pas très emballée à l’idée de voir ce film et je ne regrette finalement pas.

Lire la suite

[Whatelse] Et si on démarrait une démarche zéro déchet/bio/minimaliste ! Astuces 16 à 20.

Pour tous ceux qui souhaitent démarrer (ou poursuivre) une démarche zéro déchet/écolo/bio/minimaliste, j’ai pensé qu’il serait peut-être utile de partager quelques astuces.

Bien que j’utilise l’impératif, ce sont avant tout des conseils bienveillants pour avoir des idées de par où commencer quand on se lance ce défi. Dans tous les cas, même si tu  n’appliques qu’un conseil, c’est toujours ça de gagné 🙂

Tu en fais probablement déjà quelques-uns sans même en avoir conscience.

Ces astuces ne sont pas listées par ordre de priorités.

Astuces n°1 à 5 / Astuces n°6 à 10 / Astuces n°11 à 15

Voici les astuces  n°16 à 20

Astuce n°16

Dans la famille, vous êtes des buveurs de café ? Les capsules sont souvent une grosse source de déchet, si on fait le compte à la fin de l’année. Pourquoi ne pas opter pour une cafetière italienne ou une cafetière à piston ? Le café fait avec ces méthodes est très bon ! Il faut juste trouver le bon dosage (selon si vous l’aimez léger ou corsé).

Les avantages :

  • C’est rapide à faire.
  • Ça n’est pas encombrant.
  • C’est décoratif.
  • Le café est bon.
  • Le prix d’achat n’est pas élevé (20-30€), rien à voir avec le prix des nouvelles machines à café.
  • C’est nettement plus écologique : elles sont généralement en inox (avec un bol en verre pour celles à piston).
  • Et elles ont différentes capacités selon votre consommation.

Astuce n°17

Avant – Après

On reste dans l’univers du café (désolée pour ceux qui n’en consomment pas, c’est mon cas aussi mais on connait tous des buveurs de café). Rien de tel que de moudre des grains de café (incomparable semble-t-il par rapport au café acheté déjà moulu). Et si on récupérait un vieux moulin à café ? On peut lui donner un petit coup de jeune si besoin, en le ponçant. C’est ce que mon homme a fait. Un ami brocanteur en avait un en stock. On en trouve à foison dans les brocantes ou sur Internet. Rien de plus simple : on verse les grains à café dans le moulin, quelques tours de manivelle et c’est réglé ! Et c’est un bel objet de décoration, non ?

Astuce n°18

relevés.png

Dématérialise tes courriers et notamment tes relevés de comptes. La plupart des banques proposent ce service, qui est totalement gratuit. Il te permet de recevoir tes relevés par emails. Tu peux même demander à conserver une copie sur leur plateforme en ligne pendant la durée légale de conservation des ces relevés (5 ans en France). Au delà de 5 ans, il est inutile de conserver ces relevés. Renseigne-toi auprès de ta banque si ça n’est pas déjà fait. Ça fera un peu de place dans tes classeurs !

Lire la suite