[Whatelse] Et si on faisait des économies… #4

Coucou !

Aujourd’hui, je te propose des astuces qui devraient te faire faire quelques bonnes économies à la fin de l’année. De quoi te financer un beau projet, t’offrir un voyage ou éponger d’éventuelles dettes ! A toi de faire ensuite le tri selon tes besoins, ton projet, ton mode de vie…

Les précédentes astuces : astuces n°1 à 20 / astuces n°21 à 40 / astuces n°41 à 60

Astuce #61 : cuisine en grosse quantité et congèle.

Astuce #62 : laisse sécher les vêtements à l’air libre plutôt que dans un sèche-linge (voire dehors en été).

Astuce #63 : achète si possible des appareils qui consomment moins d’énergie.

Astuce #64 : si tu es étudiant ou que tu vis seul dans une ville où les loyers sont très élevés (une capitale par exemple) : as-tu songé à la colocation ? En plus de réduire nettement les frais, tu auras un peu de compagnie.

Astuce #65 : les produits à date de consommation courte sont souvent vendus au rabais. Prends-en si tu en as besoin et congèle.

Astuce #66 : si tu voyages en avion, prends un bagage cabine. A moins de partir 1 an à l’autre bout du monde, tu n’as pas besoin d’emmener ta maison avec toi. Et en plus, ce sera moins lourd à porter.

Astuce #67 : mets du sel dans l’eau de cuisson pour accélérer l’ébullition et couvre ta casserole.

Lire la suite

[Whatelse] le bonheur : Et si on souriait…

Coucou, je te propose désormais une série d’articles sur le bonheur  !  J’espère qu’ils te plairont.

Ma première suggestion  :  Et si on souriait !

Sourire, ça paraît tout bête mais c’est essentiel pour être heureux. On ne sourit jamais trop ! Quand on est heureux on a tendance à sourire et quand on sourit on a tendance à être heureux.

Quand on sourit, un message est envoyé au cerveau. Il est incapable de détecter un vrai d’un faux sourire. Si tu n’as pas envie de sourire, force toi donc un peu et les résultats seront similaires. C’est bon à savoir ça, non ?

Le matin au réveil, prends le temps de t’étirer et souris. Tes muscles vont se relâcher et t’apporter une sensation de bien être (plus tu le feras et plus ce sera évident), de quoi bien démarrer la journée ! Tu peux faire la même chose avant de t’endormir le soir. Pense à un souvenir heureux, une personne que tu aimes, un objet qui te plaît et souris.

Sourire est contagieux, si tu ne le fais pas pour toi, fais-le pour les autres !

Une petite chanson sur le sujet que j’aime beaucoup de Robert Lamoureux.

Quelques petites citations ❤

Abbé Pierre : « Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière ».

Lire la suite

[Whatelse] Et si on déménageait/emménageait de façon + écolo

Aujourd’hui, je te partage ma récente expérience du déménagement/emménagement « écolo ».

Un déménagement ou un emménagement, on est d’accord, ça n’est jamais 100% écolo, mais je te partage ici mon expérience pour le rendre si possible un peu + écolo.

Nous avons tout récemment changé de région (à + de 900km de notre ancien domicile). Et oui, on voit les choses en grand !

Comment avons nous procédé et quels ont été nos choix ?

Une fois l’endroit déterminé, nous nous sommes attaqués :

  • au tri : à vrai dire, j’avais commencé le tri bien avant. L’idée d’avoir à trier nos affaires en même temps que de faire les cartons ne me plaisait pas. J’ai donc commencé plusieurs mois auparavant pour libérer de la place dans l’appartement et ne pas déménager par la suite de choses inutiles. J’ai fait du tri dans le linge, les vêtements, les livres, les ustensiles de cuisine, etc. J’ai beaucoup donné et un peu vendu (je te suggère de lire cet article sur le sujet si cela t’intéresse). Nous nous sommes séparés de (quasi) tous nos meubles, que nous avions d’ailleurs achetés d’occasion.

 

  • aux cartons : les cartons de déménagement, ça s’achète ! Déjà, je le découvrais… Quelle drôle d’idée d’acheter des cartons, je me disais en moi-même. Donc forcément, j’ai fait autrement ! Je suis allée en grande surface et j’ai demandé à deux reprises au personnel, s’il pouvait me fournir des cartons en vue de mon déménagement. Aucun soucis. Et en plus, pas de problème de place, les cartons étaient déjà aplatis. 1/ cela fait des économies 2/ cela permet de réutiliser leurs cartons de livraison. Il ne m’aura fallu que 2 voyages (combinés bien entendu avec les courses) pour avoir suffisamment de cartons pour  notre ancien logement de 65m². Les cartons ont ensuite été faits par pièces de la maison, scotchés et annotés.

Lire la suite

[Whatelse] En route vers le minismalisme/zéro déchet : et si on louait ou échangeait des objets d’occasion ou des services entre particuliers !

L’idée de la démarche minimaliste est d’avoir peu d’objets mais de beaux objets, de qualité. Le concept du zéro déchet, c’est aussi de moins consommer et plus réparer/emprunter/acheter d’occasion.

C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de te parler du principe de location ou d’échanges d’objets d’occasion ou de services entre particuliers.

Tu as un appareil à raclette ou à fondue qui traîne au grenier ou dans un placard et prend la poussière ? Ça fait plus d’un an que tu ne t’en ais pas servi ! Toi même tu vois ce que je veux dire… C’est valable aussi pour la perceuse, le coffre de toit ou la shampouineuse…

Cette solution pourrait te séduire !

Un certain nombre de sites internet proposent de mettre en relation des particuliers qui cherchent et offrent la location d’objets d’occasion, dans un secteur géographique donné. Tu peux donc proposer à la location des objets que tu utilises de façon occasionnelle ou en trouver à proximité de chez toi. Ça te permet d’éviter d’acheter des objets que tu n’utiliseras qu’une fois par an et qui t’encombreront inutilement tout en profitant de ceux de tes voisins. Et de faire profiter à tes voisins ceux dont tu disposes.

Lire la suite

[Whatelse] Le vinaigre -> les astuces

On n’imagine pas toujours toutes les utilisations possibles du vinaigre.

Et pourtant, comme le bicarbonate de sodium, l’huile de coco, l’argile, les huiles essentielles, il fait partie de mes basiques.

La plupart des astuces concernent le vinaigre d’alcool (vinaigre blanc ou cristal) : le vinaigre alimentaire que tu trouves généralement près des huiles végétales en grande surface.

vinaigre b

Voici 20 astuces :

  • Le vinaigre peut s’utiliser en vinaigrette. Ça, c’est la base ! Avec un peu d’huile végétale, du sel, du poivre et pourquoi pas de la moutarde et un peu d’échalote. Attention à ne pas utiliser de vinaigre ménager ! Il n’est pas consommable. Mieux vaut donc acheter le vinaigre alimentaire qui peut s’utiliser pour la vinaigrette comme pour l’entretien.

 

  • C’est un très bon anti-calcaire ! Il est donc idéal pour nettoyer la robinetterie et la faire briller ou encore pour dissoudre le calcaire présent dans ta bouilloire ou ta cafetière. Et en plus, ça revient bien moins cher qu’un produit anti-calcaire industriel ! Sans parler d’une composition bien plus saine.

 

  • Personnellement, je l’utilise comme nettoyant multi-usages, dilué dans de l’eau. Il me sert pour nettoyer les robinets (j’en parle juste au dessus) mais aussi les vitres, l’intérieur du frigo et le sol ! A savoir : l’odeur du vinaigre part en séchant et tu peux ajouter des épluchures d’orange que tu fais macérer 2-3 semaines pour rendre l’odeur plus agréable si tu le souhaites. Petite précision : si tu as du parquet vitrifié, vernis ou stratifié, utilise plutôt un peu d’eau (pas trop pour ne pas que le bois gonfle) avec un peu de savon ou de liquide vaisselle.

Lire la suite

[Whatelse] Et si on faisait des économies… #3

Aujourd’hui, je te propose des astuces qui devraient te faire faire quelques bonnes économies à la fin de l’année. De quoi te financer un beau projet, t’offrir un voyage ou éponger d’éventuelles dettes ! A toi de faire ensuite le tri selon tes besoins, ton projet, ton mode de vie…

Les précédentes astuces : astuces n°1 à 20 / astuces n°21 à 40

Astuce #41 : pour des vacances à petits prix : pourquoi ne pas chercher à se loger via airbnb ou un autre site équivalent ? chez l’habitant, c’est souvent plus convivial et moins cher !

Astuce #42 : bois l’eau du robinet. Il faut admettre que selon l’endroit où tu habites l’eau sera plus ou moins chlorée et plus ou moins calcaire. Toutefois, dans beaucoup de régions, elle est bonne à la consommation et est nettement moins chère que celle en bouteille. Et si tu dois sortir, emporte une gourde en inox.

Astuce #43 : avant de faire les courses, retire le budget défini pour la semaine en liquide. Ainsi, tu ne dépasseras pas le budget.

Astuce #44 : avec le budget que tu t’es fixé pour l’alimentation par exemple, lorsqu’il te reste de l’extra car tu n’as pas tout dépensé, mets-le dans une tirelire. Cela pourra contribuer à financer un projet.

Astuce #45 : avant de faire les courses, liste bien ce que tu as déjà dans ton frigo et tes placards. Cela t’évitera d’acheter du stock inutilement.

Lire la suite

[WHATELSE] ET SI ON DÉMARRAIT UNE DÉMARCHE ZÉRO DÉCHET/ECOLO/BIO/MINIMALISTE ! ASTUCES 26 À 30.

Pour tous ceux qui souhaitent démarrer (ou poursuivre) une démarche zéro déchet/écolo/bio/minimaliste, j’ai pensé qu’il serait peut-être utile de partager quelques astuces.

Bien que j’utilise l’impératif, ce sont avant tout des conseils bienveillants pour avoir des idées de par où commencer quand on se lance ce défi. Dans tous les cas, même si tu  n’appliques qu’un conseil, c’est toujours ça de gagné 🙂

Tu en fais probablement déjà quelques-uns sans même en avoir conscience.

Ces astuces ne sont pas listées par ordre de priorités.

Voici les précédentes : Astuces n°1 à 5 / Astuces n°6 à 10 / Astuces n°11 à 15 / Astuces n°16 à 20 / Astuces n°21 à 25

Astuce #26 : Si tu as un jardin, opte pour un composteur, si tu es en appartement avec balcon, connais-tu les lombricomposteurs ?

Un composteur, ça peut s’acheter (d’ailleurs on peut se renseigner auprès de sa commune) mais ça se fabrique aussi ! Nous avons tout récemment emménagés dans une maison avec jardin et c’est justement notre projet : le fabriquer. Je vous mettrai une photo quand ce sera fait.

Pour ceux ou celles qui n’ont pas de jardin mais qui sont en appartement avec balcon, vous pouvez opter pour un lombricomposteur. Plus d’informations ICI.

Astuce #27 : Bloque les publicités sur ton ordinateur

stop pub

Le stop pub sur la boite aux lettres, c’est bien mais sache que tu peux aussi bloquer les publicités sur Internet. Il existe en effet des logiciels comme ABP qui sont très efficaces. Il suffit d’installer l’application sur ton navigateur et le tour est joué. C’est bien évidemment gratuit.

Astuce #28 : Achète du bon savon plutôt qu’un gel douche du commerce

Ou fabrique ton gel douche : ma recette ICI.  Vérifie bien la liste des ingrédients pour être sûr de la composition. Si tu souhaites opter pour un savon de Marseille, je te recommande de lire cet article sur comment reconnaître le « vrai » savon de Marseille. Il existe plein de petits artisans qui fabriquent des savons dont la composition est bonne. Évite si possible les savons contenant de l’huile de palme (c’est un désastre écologique).

Lire la suite

[Whatelse] En route vers le minimalisme : mes limites. Les objets dont je ne souhaite pas me passer

Après t’avoir parlé des objets/meubles qui ne me sont pas du tout indispensables (ICI), je vais t’exposer ceux dont je ne souhaite pas me passer. Parce qu’on a tous nos limites !

Dans ma cuisine

  • Un frigo/congélateur
  • Une gazinière
  • Un robot ménager
  • Une théière en fonte (cadeau)
  • Un extracteur de jus
  • Un moulin à café ancien restauré
  • Et un tas de vaisselle et accessoires de cuisine (moules, plats…)

Dans la salle à manger

  • Une table et 6 chaises

Dans ma salle de bain

  • Un sèche-cheveux et un lisseur (qui ne sert que 3 fois par an)
  • Mon maquillage Couleur Caramel et quelques vernis
  • Un pèse personne (qui ne sert pas souvent)
  • Des étagères de rangement

Lire la suite

[Whatelse?] Et si on décodait les étiquettes : Les additifs alimentaires #1

Aujourd’hui, je te propose le premier article d’une série sur les étiquettes des produits alimentaires.

composition

Comment décoder les étiquettes ?

En France (mais aussi dans beaucoup d’autres pays), sur l’emballage d’une denrée alimentaire doivent figurer de nombreuses informations visant à renseigner le consommateur. Malheureusement, nous sommes encore trop peu nombreux à les lire et surtout à les comprendre.

Parmi les mentions obligatoires doivent notamment figurer la composition du produit, le poids net du produit fini, la quantité nette de certains composants, la date de consommation pour les denrées périssables, la déclaration nutritionnelle, dont je te parlerai prochainement (obligatoire depuis décembre 2016), etc.

Ces informations peuvent nous être utiles à condition que nous sachions les décoder.

La composition des ingrédients

La composition des ingrédients est obligatoire sur l’emballage du produit. Elle apparaît généralement au dos de l’emballage. Les ingrédients doivent impérativement apparaître par ordre d’importance décroissante. Le premier ingrédient indiqué est donc le principal ingrédient en terme de poids, le second le deuxième ingrédient principal, etc. Le pourcentage de certains ingrédients est parfois indiqué. Cette information est de taille car elle ne correspond pas nécessairement à ce que l’image sur l’emballage tente de nous faire croire ou à ce que les publicités pour ces produits mettent en avant. Même si nous pensons ne pas faire attention à l’image affichée sur le produit, inconsciemment, nous en tenons compte et les industriels le savent bien.

Mes recommandations :

  • Si la liste est interminable… repose le produit. Il est très probable qu’il contienne bon nombre de produits chimiques, additifs, nocifs pour la santé.
  • Privilégie les denrées dont la liste des composants est relativement claire et courte. C’est le cas de la plupart des produits biologiques vendus en magasins spécialisés. La composition de deux mêmes types de produits (lait d’amande biologique par exemple) peut-être différente. N’hésite donc pas à les comparer.
  • Méfie toi des composants qui ont des noms très compliqués. C’est une façon de noyer le poisson. Il s’agit bien souvent d’additifs, et pas nécessairement les moins nocifs.

Les additifs :

Les additifs sont indiqués par la lettre E suivie de chiffres (lorsqu’ils ne sont pas indiqués en toutes lettres).

Quels sont leurs intérêts ?

  • Le chiffre « E » suivi du « 1 », indique un colorant
  • Le chiffre « E » suivi du « 2 », indique un conservateur
  • Le chiffre « E » suivi du « 3 », indique un antioxydant
  • Le chiffre « E » suivi du « 4 », indique un épaississant ou un stabilisant
  • Le chiffre « E » suivi du « 5 », indique un correcteur/régulateur ou un anti-agglomérant
  • Le chiffre « E » suivi du « 6 », indique un exhausteur de goût
  • Le chiffre « E » suivi du « 9 », indique une cire, un gaz de propulsion ou un édulcorant

Lire la suite

[Whatelse?] Alimentation : faire des jus maison

Il y a près d’un an et demi, je m’interrogeais sur notre mode de vie, notre alimentation et l’environnement.

Parmi les objectifs alimentaires fixés j’ai, entre autres, décidé de consommer plus de jus maison.

Pourquoi ?

  • Parce que c’est bon au goût !
  • Parce qu’on peut faire des mélanges sympa !
  • Parce que c’est bon pour la santé !
  • Parce que les jus industriels n’ont que très peu d’intérêt sur le plan nutritif.

Toi aussi on t’a dit qu’il fallait consommer 5 fruits et légumes (minimum) par jour… mais on te dit moins sous quelle forme. Si tu penses que tes besoins en vitamines et minéraux sont couverts par ton jus d’orange industriel ingurgité le matin, oublie ça !

1/ Les jus industriels nécessitent un transport parfois long -> les oranges d’Espagne acheminées dans le Nord de la France par exemple. Entre l’extraction du jus, le conditionnement, le transport, le stockage en magasin et la date où tu le consommes, il se passe beaucoup de temps. Les vitamines sont fragiles, la perte est donc énorme.

2/ Certains industriels ajoutent à leurs jus de la vitamine C synthétique. Néanmoins, celle-ci est bien moins assimilée par l’organisme.

3/ Ne parlons même pas des jus de fruits non biologiques, qui en plus de ne pas représenter un grand intérêt, sont un concentré de pesticides.

4/ Et là, je te parle des PUR JUS, pas des nectars (auxquels sont ajoutés du sucre).

Lire la suite