moutarde

Et si on « cuisinait » de la moutarde !

Et si on préparait de la moutarde maison !

C’est facile, ludique, rapide et bon (ben oui, tant qu’à faire !).

Temps de préparation : 5 minutes (+ plusieurs heures voire une nuit de trempage)

Pour en faire un petit verre, il te faut :

9 ingrédients

  •  50g de graines de moutarde jaune
  • 75g de vinaigre de cidre
  • 50g d’eau de source
  • 50g d’huile (colza ou tournesol feront très bien l’affaire)
  • 10g de farine ou de fécule de maïs
  • 1 cuillère à soupe de miel (tu peux le remplacer par du sucre roux si tu préfères)
  • Du sel, du poivre, des épices (curcuma et paprika pour nous notamment, après c’est selon les goûts. Tu peux aussi y ajouter des herbes aromatiques)

Personnellement, je double  les quantités lorsque je compte en offrir plusieurs pots à mon entourage.

3 ustensiles

  • Un robot ou un mixeur
  • Un bol
  • Un ou plusieurs contenants en verre (selon la quantité préparée)

Fais tremper tes graines de moutarde dans le vinaigre et l’eau pendant plusieurs heures, voire une nuit.

Mixe quelques minutes le tout au robot jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Ajoute le miel (ou le sucre roux), le sel, la farine, l’huile, le curcuma et le poivre et mixe à nouveau. Goûte et corrige l’assaisonnement.

Il est maintenant temps de la mettre en pot et de la conserver au réfrigérateur. La moutarde est particulièrement forte les premiers jours, elle s’adoucit un peu avec le temps.

Tu verras, le goût est différent de la moutarde classique de Dijon mais tu auras la fierté de l’avoir réalisée toi-même.

Où trouver des graines de moutarde ? Sur Internet notamment, sur des sites spécialisés dans les épices. Bien sûr, si tu connais des magasins de proximité qui en proposent, c’est encore mieux 🙂

Testée et approuvée ❤

Tu peux aussi me suivre sur Instagram et Facebook

terrasses-6

What else? Et si on démarrait une démarche zéro déchet/écolo/bio/minimaliste ! Astuces 1 à 5.

Pour tous ceux qui souhaitent démarrer (ou poursuivre) une démarche zéro déchet/écolo/bio/minimaliste, j’ai pensé qu’il serait peut-être utile de partager quelques astuces.

Bien que j’utilise l’impératif, ce sont avant tout des conseils bienveillants pour avoir des idées de par où commencer quand on se lance ce défi. Dans tous les cas, même si vous n’appliquez qu’un conseil, c’est toujours ça de gagné 🙂

Tu en fais probablement déjà quelques-uns sans même en avoir conscience.

Ces astuces ne sont pas listées par ordre de priorités.

Je vous propose dans cet article les 5 premières astuces. (D’autres articles suivront dans cette catégorie)

Astuce numéro 1 :

stop-pub_meem_light

Dis NON aux publicités dans ta boîte aux lettres.
Tu peux coller un Stop Pub sur ta boîte aux lettres, le scotcher ou écrire au feutre effaçable (si ta boîte aux lettres le permet) :

Plus d’info notamment ici.

Cela représente pas moins de 31kg de publicités/journaux par foyer par an, soit 850 000 tonnes par an de courriers non adressés ! Tout ça pour finir à la poubelle, sans même avoir été lus, pour la plupart. Plus il y aura de monde qui refusera ces publicités, moins les industriels ou commerçants en imprimeront.

Chez nous, c’est plutôt bien respecté, dans 98% des cas. Nous continuons de recevoir un ou deux tracts publicitaires de temps à autres délivrés directement par des commerçants du coin.

Tu avais l’habitude d’éplucher tes fruits et légumes sur du papier journal ou des publicités ? Pas de soucis, il existe toujours des alternatives : l’évier (d’autant plus si ta poubelle s’y trouve en dessous), une planche à découper ou encore un torchon.

Astuce numéro 2 :

N’achète plus d’essuie-tout. 

essuie-tout-bruneau-28-rouleaux-bruneau-2845900

On t’a longtemps à toi aussi fait croire que c’était un indispensable dans la maison ? Que les petits éléphants absorbaient tout le liquide renversé avec leur trompe ? Bienvenue dans la réalité… On nous créé sans cesse de nouveaux besoins à coût de marketing et de petits éléphants. Les bonnes nouvelles : ça fera des économies de faites et du bien à notre planète (sa production demande beaucoup de ressources en eau et énergie).

Tu crois avoir du mal à t’en passer ? Pose toi la question : quand est-ce que j’utilise du Sop***n? Pourrais-je m’en passer dans ces cas ?

Tu verras, la réponse est OUI.

Les alternatives à l’essuie-tout : une éponge, tout simplement. Notamment s’il on renverse quelque chose sur la table. Des chiffons en microfibres ou des torchons dans d’autres cas. Et pour le sol ? Une serpillière ! En fait, il existe une multitude de solutions.

Astuce numéro 3 :

N’achète plus de vaisselle jetable, gobelets et pailles en plastique.

plastique

La vaisselle en plastique devrait de toute façon bientôt disparaître de nos grandes surfaces avec la loi sur la transition énergétique, alors autant commencer tout de suite et apprendre à faire sans. Quitte à investir dans quelques assiettes et couverts de plus pour satisfaire tous vos convives. Et puis, faut bien le dire, c’est quand même bien plus agréable de manger dans une assiette en porcelaine que dans une assiette en plastique, ou de boire dans un verre que dans un gobelet.

Lire la suite

20161220_150415-11

Et si on se faisait une beauté : mon démaquillant maison

Et si on fabriquait son démaquillant naturel maison !

La plupart du temps, je me démaquille tout simplement à l’huile végétale, à l’aide d’un coton lavable. Ma préférence va pour l’huile de noyaux d’abricot.

Toutefois, je me suis lancée dans la fabrication d’une lotion un peu plus complète pour offrir à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Je te partage donc ici ma recette.

Il te faut :

4 ingrédients 

  • De l’huile végétale 
  • Un hydrolat ou eau florale 
  • De l’huile de ricin
  • De l’extrait de pépin de pamplemousse

2 ustensiles

  • Un contenant (flacon, spray, petite bouteille…)
  • Un entonnoir pour transvaser (facultatif selon le contenant choisi)

Voici le détail des ingrédients choisis :

Une huile végétale : mon choix s’est porté sur l’huile de noyaux d’abricot. Tu peux bien sûr en choisir une autre, de préférence peu ou pas comédogène -> voir la liste ici).Tu as l’embarras du choix pour t’en procurer (que ce soit au rayon alimentaire ou cosmétique), en magasin bio ou sur Internet (Aromazone ou Greenweez par exemple).

Un hydrolat ou une eau florale : ici, j’ai choisi l’hydrolat de rose de Damas bio. Il est idéal pour prévenir et lutter contre le vieillissement cutané. Il purifie, rafraîchit et adoucit la peau. Il est aussi connu pour calmer les irritations et les rougeurs). A toi de choisir celui qui convient le mieux à ton type de peau ou à celui de la personne à qui tu l’offres. La mienne provient de chez Aromazone.

L’huile de ricin favorise la pousse de cheveux et est adaptée au démaquillage des yeux (cils). La mienne provient également de chez Aromazone.

Enfin, l’extrait de pépin de pamplemousse est un conservateur naturel. Il te permettra de conserver plus longtemps ta lotion démaquillante (ainsi que tes crèmes et autres préparations maison). Le mien vient de chez Aromazone encore une fois.

Pour les quantités, tout dépend de la taille de ton contenant mais voici les proportions :

  • 1 volume d’huile végétale
  • 1 volume d’hydrolat

Ces deux volumes doivent représenter la quasi-totalité de ton contenant.

  • Complète avec un petit peu d’huile de ricin
  • Quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse.

Désolée de ne pouvoir être plus précise, ça dépend vraiment de ton contenant.

20161220_150415-11

Bien secouer avant chaque utilisation car le mélange est biphasé.

testé et approuvé ❤

cropped-terrasses.jpg

Whatelse? Et si on se fixait des objectifs ! Etape 3 : Août à Décembre 2016

Et si on se fixait des objectifs !

Etape 3 de notre démarche.

Je vais t’exposer ici les défis que je me suis fixés.

Ces objectifs sont multiples (alimentaires, économiques, minimalistes et écologiques,…)

Le tout dans le but de vivre mieux.

Ici et Ici, je t’exposais précédemment mes changements de routine de janvier à août 2016 et mes objectifs.

Voici l’étape n°3 :

Août à Décembre 2016.

Dans les objectifs alimentaires, il n’y a pas eu de changements majeurs.

En revanche, fin Juillet, je te disais avoir reçu une machine à coudre.

Depuis, j’ai pu réaliser un sac à vrac (totebag), une jupe (patron de chez Burda, réalisé avec l’aide précieuse de ma mère) et des cotons démaquillants lavables.

Pour le sac, Mouna propose un super tutoriel sur Youtube ici.

Mais cette période a surtout rimé avec les cadeaux ZD :

Que ce soit pour les anniversaires ou les fêtes de fin d’année, mon défi a été d’offrir des cadeaux maison zéro déchet. 1/ Pour sensibiliser au Zéro Déchet 2/ Parce que je pense que c’est toujours plus sympa de voir qu’on a passé du temps à réaliser un cadeau.

J’ai donc réalisé 54 cadeaux pour gâter toute la famille. (Je te l’accorde, je ne ferai sans doute pas autant de cadeaux chaque année mais c’était pour marquer le coup).

20161222_101443-11

Liste des cadeaux :

3 lots de cotons démaquillants lavables 

De la moutarde maison (article à venir)

Des sels de bain à la lavande

Du sucre Tagada (article à venir)

De l’extrait de vanille

Un démaquillant (article à venir)

De la lessive

Des boules de bain effervescentes (article à venir)

Des SOS Cookies

Des boites à bonheurs

Du lait à la lavande pour le bain

Des gommages au sucre

De l’huile aromatisée au citron (article à venir)

Des Kits SOS muffins (article à venir)

Des Kits SOS riz au lait aux caramels au beurre salé (article à venir)

Du sel aux agrumes, thym et estragon (article à venir)

Du vinaigre aromatisé à la framboise

Du sucre de canne vanillé

52 bons pour… (article à venir)

De la crème hydratante

Clique sur les liens actifs pour être redirigé vers la recette en question.

Mon homme a aussi entrepris la réalisation de bocaux lactofermentés (de courgettes et de carottes râpées). Le test a été concluant pour les carottes, reste plus qu’à goûter les courgettes. Si le test est lui aussi concluant, je t’écrirai un article sur le sujet en t’expliquant en quoi ça consiste et l’intérêt du procédé.

On a aussi réalisé notre gel douche maison. On en est satisfait. Néanmoins, une fois terminé, dans une démarche minimaliste, on réfléchit au fait de passer au pain de savon uniquement.

On est aussi passé aux pastilles WC maison et je pense qu’on y restera.

Et enfin, coté beauté, je réalisais des baumes à lèvres maison. Fin prête pour l’hiver, qui est rude par chez nous (-11°C ce matin).

Ah oui, et j’ai aussi installé un moteur de recherche + étique et écolo. Je t’en parle bientôt. 🙂

Les nouveaux objectifs courts termes :

Créer  un rouge à lèvres/gloss maison, pour les occasions. Réaliser une bougie. Faire de la peinture sur galet. Essayer de créer un fond de teint. Entre autres…

Acheter une brosse/un peigne en bambou ?

Arrêter de consommer l’eau en bouteille (ici l’eau est très chlorée et calcaire). M’habituer à l’Oriculi. Continuer de sensibiliser les gens au ZD et àl’écologie (sans moraliser, juste en montrant l’exemple).

On est encore très loin du ZD (pas de jardin/balcon, donc pas de compost pour le moment) mais l’objectif c’est de faire toujours un pas de plus (c’est toujours ça de gagné)

Et vous, quels sont vos objectifs courts termes ?

Tu peux désormais aussi me suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/etsionvivaitmieux/

20161214_185500-11

Et si on cuisinait de l’extrait de vanille…

Et si on préparait de l’extrait de vanille maison !

Il parfume à merveille les flans, les crêpes et autres desserts.

Pour utiliser à la maison ou pour offrir, ça fait toujours plaisir aux gourmands et gourmandes.

Et c’est on ne peut plus simple !

Temps de préparation : 3 minutes chrono (temps de macération : 2 mois minimum)

Il te faut :

2 ingrédients (et ouais, c’est minimaliste comme recette ! )

  • Du rhum blanc
  • Des gousses de vanille

2 ustensiles

  • Un joli flacon et éventuellement des mignonnettes 
  • Un entonnoir pour transvaser dans les mignonnettes

Mets dans un flacon quelques gousses de vanille préalablement entaillées dans le sens de la longueur. Remplis-le de rhum blanc.

Laisse la vanille macérer minimum deux mois pour que le rhum soit bien imprégné.

Tu peux te servir directement dans le flacon et réapprovisionner si besoin au fur et à mesure en rhum ou en vanille. Tu peux aussi le transvaser dans des mignonnettes pour offrir.

A gauche : Jour 1. A droite : après 2 mois.

20161214_185500-11

Testé et approuvé ❤

Tu peux désormais aussi me suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/etsionvivaitmieux/

Noel

Joyeux Noël 2016

Je vous souhaite à tous, avec un peu de retard, un joyeux Noël 🎅. Et avec un peu d’avance, un bon réveillon🎉.

J’espère que ces fêtes de fin d’année vous auront apporté des moments de partages et de convivialités en famille et entre amis.

A très bientôt.

Charlotte

20161215_155656-1

Whatelse? Et si on utilisait des cotons démaquillants lavables…

Et si on utilisait des cotons démaquillants lavables !

Dans une démarche zéro déchet et minimaliste, j’ai décidé il y a plusieurs mois de ne plus acheter de cotons jetables. A quoi bon acheter régulièrement des disques en coton qu’on jette à la poubelle immédiatement après utilisation, alors qu’on peut en acheter ou en fabriquer des durables !

Je me suis d’abord dirigée vers la marque « les tendances d’Emma« , qui en fabrique de très chouettes. Ça peut paraître un peu cher comparé à des disques démaquillants jetables au premier abord mais : 1/ l’environnement te dira merci 2/ à la longue, finalement c’est quand même rentable 3/ c’est plus joli, non ?

Il y en a des carrés, des ronds et même des double faces.

En pratique : pour te démaquiller, tu prends le côté éponge du coton et tu y verses un peu de ton démaquillant (ou mieux ton huile végétale), tu l’appliques bien sur tout le visage et quand il est trop sale pour le réutiliser, tu le mets dans la machine à laver dans un petit filet à sous-vêtements et le tour est joué.

Voici quelques huiles pas ou peu comédogènes* parfaites pour se démaquiller :

Argan, noyau d’abricot, amande douce, jojoba, nigelle, avocat, noisette, pépin de raison, ricin (très bonne en particulier pour les cheveux/sourcils/cils).

*Comédogènes : qui provoquent des boutons.

A éviter si tu as une peau à problème : huile de noix de coco (ok pour les yeux), lin, germe de blé.

Pour les plus motivés, tu peux aussi les fabriquer !

A l’occasion de mon 28ème anniversaire, j’ai reçu une machine à coudre. C’est idéal pour se mettre ou poursuivre une démarche zéro déchet (pochons, sacs à vrac, cotons démaquillants lavables, ça ouvre plein de possibilités).

20161215_155656-1

Pour les fabriquer toi-même il te faut : du tissu coton au motif de ton choix, du tissu éponge/doudou/polaire blanc (ou coloré, c’est selon les goûts), du fil blanc et une machine à coudre bien sûr. Tu peux aussi les faire à la main mais il faudra bien plus de patience et d’application. Tu découpes ton gabarit et ensuite les tissus. Tu les épingles endroit contre endroit et tu couds les 3 côtés 3/4 au point droit. Tu retournes ton ouvrage et tu recouds tous les côtés au point droit. N’hésite pas à regarder sur le net pour des tutoriels.

Si tu n’as pas de machine à coudre, tu connais peut-être quelqu’un qui en a une et à qui tu peux passer commande 😉

Et puis c’est aussi une idée de cadeau originale à l’approche des fêtes 🙂

 

Testés et approuvés ❤ ❤ ❤

20161202_1517361

Et si on cuisinait des chips de pommes !

Et si on cuisinait des chips de pommes !

C’est sain, c’est bon, c’est super facile à faire et ça coûte bien moins cher qu’en magasin.

Dans mon magasin bio : 3.25€ les 75g… avec cette recette, ça nous coûte trois fois rien !

20161202_1517361

En snack/au goûter ou à l’apéro, c’est un vrai régal.

Temps de préparation : 5 minutes + 1h30 de cuisson

Pour cela il te faut :

2 ingrédients (et ouais ! rien que ça) 

  • 2 pommes (bio de préférence car je conserve la peau)

3 ustensiles 

  • Un couteau ou une mandoline (pas l’instrument… l’ustensile !)
  • Un vide-pomme (facultatif), ça fait gagner du temps mais un économe ça marche aussi.
  • Du papier cuisson (facultatif)

 

Enlève le trognon de deux pommes à l’aide d’un vide-pomme (voir photo) ou d’un économe.

capture

Passe les pommes à la mandoline ou coupe de fines tranches de pomme les plus régulières possibles à l’aide d’un couteau aiguisé.

Préchauffe le four à 90°C, chaleur tournante.

Dispose les tranches de pomme sur du papier cuisson sur une plaque du four comme ceci.

20161202_131411-11

Ça marche aussi avec des bananes ! Pour les bananes, j’ai testé avec un peu de sucre de canne pour les faire caraméliser mais c’est facultatif.

20161202_132455-11

Enfourne -les à 120/130°c pendant 1h30 environ. Elles vont gondoler (je trouve ça joli). Il paraît que si tu épluches tes pommes, ça évitera de les faire gondoler. Retourne les tranches à mi-cuisson.

Au bout d’1h30 (à 2h), c’est variable selon les fours, sors du four une tranche de pomme pour voir si elle est bien séchée.

Elle paraît molle mais laisse-là 1 minute à température ambiante. Si elle est prête, elle doit devenir croustillante.

Ça y est, c’est prêt !

Tu peux les déguster de suite ou les mettre dans un bocal fermé pour les conserver plus longtemps.

Testées et approuvées ❤ ❤ ❤

20161103_1825141

Et si on fabriquait des tablettes pour les WC

Et si on fabriquait des tablettes maison pour nettoyer les WC !

Après avoir fabriqué notre nettoyant multi-usages, notre lessive, notre pierre d’argile et nos lingettes nettoyantes, il ne manquait plus, dans les produits d’entretien, qu’un produit maison pour remplacer le nettoyant WC industriel et chimique : c’est désormais chose faite ! Et en plus c’est plus joli, non ?

A en voir tous les avertissements indiqués sur les étiquettes des produits industriels de nettoyants WC, s’ils ne sont pas bons pour la faune et la flore, j’en conclus qu’ils ne sont sûrement pas bons pour moi non plus.

Et en plus, tu verras, c’est fastoche !

Temps de préparation : 5 minutes (+4h de temps de séchage)

Il te faut :

4 ingrédients

  • 150g de bicarbonate de soude alimentaire
  • 50g d’acide citrique
  • 1 cuillère à café d’eau
  • 30 gouttes d’huile essentielle (lavande ou eucalyptus par exemple)

Le bicarbonate alimentaire se trouve en grande surface au rayon sel. L’acide citrique se trouve également en grande surface au rayon produits d’entretien. Les huiles essentielles se trouvent en pharmacie ou sur internet.

2 ustensiles

  • Un moule (ici un moule à glaçons)
  • Des gants de ménage (facultatifs mais je préfère)
  • Une assiette
  • Une cuillère en bois
  • Une cuillère à soupe

Mélange dans une assiette le bicarbonate et l’acide citrique à l’aide d’une cuillère en bois.

Ajoute 1 cuillère à café d’eau en répartissant bien. Cela va légèrement mousser. Attention à ne pas mettre plus d’eau que nécessaire. Mélange à nouveau pour que le tout soit humidifié.

Puis ajoute 30 gouttes d’huile essentielle et mélange.

20161103_131912[1].jpg

Si tu en as, enfile des gants de ménage (l’acide citrique est irritant, en particulier pour les yeux donc attention).

Remplis ensuite tes moules avec le mélange en tassant bien avec tes doigts.

Laisse-les sécher 4h et démoule-les.

20161103_1825191

 

C’est effervescent et efficace : c’est … testé et approuvé ❤ ❤ ❤

20161111_101216-11

Et si on cuisinait du pesto…

Et si on « cuisinait » du pesto !

C’est hyper simple, rapide et ça en jette !

Ça relève à merveille un plat tout simple de pâtes par exemple.

20161111_101216-11

Pour cela il te faut :

6 ingrédients

  • Du basilic frais (150g)
  • Des pignons de pin (100g), ça marche aussi avec des amandes ou un mélange de pignons de pin et graines de tournesol (comme sur la photo)
  • 1 gousse d’ail
  • Du parmesan râpé (80g)
  • De l’huile d’olive (150g)
  • 1 pincée de sel

Quelques ustensiles :

  • Un robot/un blender/un mixeur 
  • Des bols 

Mets tous les ingrédients dans ton robot et mixe jusqu’à obtenir un mélange homogène.

20161111_1026161

J’ai profité que mon homme ait taillé un peu notre basilic pour faire le pesto. De ce fait, j’avais peu de feuilles disponibles et j’ai donc réduit les proportions ci-dessus en fonction. Bien sûr, plus il y a de basilic frais et plus la couleur verte du pesto est intense.

Tu peux le consommer de suite ou le conserver dans un bocal fermé hermétiquement au réfrigérateur. 

Bon appétit !

Testé et approuvé ❤ ❤ ❤